Ce que cachent certains chiffres

Publié le par jps

 

Le chômage baisse  (- 0,7% en Fevrier 08)? Etonnant au regard de la conjoncture actuelle. Comment expliquer ce fait ? Par le développement des temps partiels ! Imposés souvent, des plus réduits. (caissière, travail à domicile, etc…). La dégradation des conditions salariales entraîne une amplification du nombre de travailleurs pauvres. Ils ont un emploi mais leur salaire ne suffit pas à subvenir à leur besoin d’existence. D’autres raisons sont évoquées dans le livre de Fabienne Brutus, conseillère à l'emploi "chômage des secrets bien gardés, la vérité sur l’ANPE " 

La consommation des ménages en produits manufacturés (un quart de leurs dépenses) a rebondi de 1,2 % en février, selon les chiffres publiés par l'Insee. C’est le secteur automobile qui en a le plus profité (+ 7,5% en février). Pour obtenir un emploi, il faut très souvent un véhicule car la périurbanisation amplifie le déplacement travail-domicile selon l’INSEE (mars 2007). En 2004, 73 % des salariés quittent leur commune de résidence pour aller travailler, et les salariés résidant dans les pôles urbains travaillent en moyenne à 23,6 km de chez eux, ceux des zones périurbaines (30,5 km) et ceux de l'espace à dominante rurale (28,4 km).

Ceci explique peut être cela ? Mais comment font les Français pour avoir une consommation aussi soutenue malgré la baisse du pouvoir d’achat ? (quoiqu’il y eut une baisse en janvier : - 1,3%). La réponse est simple : alors qu’auparavant les Français faisaient les écureuils désormais les ménages puisent dans leur épargne pour maintenir leur consommation. Bien entendu, ceci ne saurait durer car ce bas-de-laine n’est pas le tonneau des Danaïdes. Au demeurant, ceci explique une nouvelle dégradation du morale des ménages (constatée en Mars 08 par l'Insée).


Les médias se complaisent à dire que sarkozy augmente l'Allocation Adulte Handicapée (AAH) de 5% en 2008. Il eut été plus juste de dire ou d’écrire suivant les cas que cette allocation a été revalorisée de 1,1% en janvier 2008 (c’est à dire nettement moins que l’inflation) et cette AAH s'établit à 628,10 euros par mois, à ce jour. Sarkozy s’est empressé d’annoncer quelques jours avant la manifestation des handicapés une nouvelle augmentation mais les médias se sont bien gardés de dire qu’elle aura lieu le 1er septembre à hauteur de 3,9%. Le total fait effectivement 5% en 2008 mais il aurait été plus exact de l’énoncer comme cela vient d’être détaillé. Comment être autonome et vivre dans ces conditions ? Là encore, c’est la double peine.

La dette de la France dépasse les 1.200 milliards d’euros et représente 63,6% du PIB. Elle demeure nettement supérieure au maximum de 60% du pacte européen de stabilité et de croissance. Eric Woerth, Ministre du budget, impute la responsabilité de ce dérapage des dépenses sur les collectivités territoriales. Trop facile lorsqu’on sait que l’Etat transfert certaines de ses compétentes aux régions, départements et communes sans leur doter les finances correspondantes et que lesdites collectivités territoriales sont majoritairement tenues par la gauche. De plus cette aggravation ne peut leur être imputable qu’à hauteur de 0,2% alors que les dépenses ont progressé de 4%. Par contre, Eric Woerth ne dit pas que Rachida Dati est dépensière en frais de réception qu’elle a dépassé le budget qui lui a été alloué en 2007 (plus de 30%) et qu’en trois mois près des deux tiers de son budget de ces mêmes "frais de réception" pour 2008 sont déjà dépensés (source
médiapart .). M. Woerth admet qu’il y a un peu moins de rentrées fiscales. Bien sûr que la raison est conjoncturelle mais également structurelle notamment par les effets du bouclier fiscal.

Commenter cet article

epigones 28/03/2008 18:47

Et vous pouvez aussi parler de la fraude fiscale qui a de beaux jours devant elle avec la diminution du nombre des vérificateurs.  Et on sait bien à qui elle profite la fraude fiscale... pas besoin de longues démonstrations.