Quelle pagaille

Publié le par jps

Après les histoires de cassettes ICI , le temps des coups pendables perdure. C’est le " Tous sauf Ségolène " le TSS des éléphants. Ces derniers n’ont pas apprécié d’être dépassés aux scores. Ségolène a battu DSK et Fabius à l’investiture pour l’élection présidentielle. Lors de ces élections, elle s’en est sortie de manière plus qu’honorable considérant que précédemment Jospin n’avait même passé le premier tour. Lors du vote des motions, celle de Ségolène a été placée en tête devant les autres. De ce fait, la logique aurait voulu que le parti se regroupe autour de Ségolène Royal, arrivée en tête de la consultation des militants, avant le congrès. Les éléphants ça trompent énormément.

Ils se sont ligués formant une majorité aubriste multiforme, ingérable. Comment l’aile gauche du PS (représenté par Benoit Hamont, Emmanuelli et Melanchon) peut-elle faire une synthèse avec l’aile droite libérale du PS (les strauss-khaniens et jospiniens dont Delanoé) ?  Le résultat du second tour pour l'election du premier secrétaire a montré que Ségolène Royal, à elle seule,  est arrivée à un niveau équivalent de l'ensemble de la coalition des caciques Jospin + Delanoë + Cambadélis (DSK) + Fabius+ Harmont (Emmanuelli) +  Aubry.

Le congrès de Reims n’a pas donné un socle idéologique confus, car hormis la motion de B.Harmon les programmes ne sont pas fondamentalement différents sur le fond. Par contre sur la forme, il en est tout autrement car Ségolène veut donner plus de transparence et de démocratie dans ce parti. Surtout elle veut mettre fin aux pratiques peu recommandables qui conduisent à constater de nombreuses irrégularités pour le vote au second tour du secrétaire du PS.

 

Le résultat provisoire est de 42 voix supplémentaire en faveur de Martine Aubry.

A ce jour et à cette heure faisons le décompte :

Il y a eu 20 voix qui se sont portées en faveur de Martine Aubry par faux en écriture", a accusé Manuel Valls.

= reste 20 voix supplémentaires en faveur de Martine Aubry.

En Alsace, les résultats de la section de Kingersheim 21 voix ont été retranscrites au lieu de 27 soit 6 voix aux préjudices de Ségolène.

= reste 14 voix supplémentaires en faveur de Martine Aubry.

A Talange en 12 voix, ont été affectés à Aubry au lieu de Ségolène.

= Ségolène l’emporte de 10 voix supplémentaires.

En Nouvelle-Calédonie. 13 votes en faveur de ségolène et 3 pour Aubry n’ont pas été pris en compte

= Ségolène l’emporte de 10 voix supplémentaires.

La section de Blay en Gironde annonce une erreur et accorde + 11 voix à Martine Aubry et – 41 à Ségolène

= reste 16 voix supplémentaires en faveur de Martine Aubry.

La fédération des français à l’étranger accorde 19 voix de plus à Martine Aubry

= reste 35 voix supplémentaires en faveur de Martine Aubry.

Les résultats de la Polynésie n’ont pas encore été comptabilisés, qui compte 49 inscrits. (et Aubry s’autoproclame 1ere secrétaire du PS ? ).

= ? ? ? Le résultat sera serré ! Y a –t-il d’autres erreurs ? ? ?

 

Les soutiens de Ségolène Royal ont dénombré des dizaines de fraudes ou erreurs à leur désavantage, le clan Aubry beaucoup moins. Autres interrogations quelle est l’amplitudes de chacune ?

 

Une commission nationale du PS (présidée par un jospinien, donc pro-Aubry : Vaillant), constituée de membres de toutes les tendances du parti, doit examiner lundi l'ensemble des recours déposés par les deux camps. Les documents seront ensuite transmis mardi soir au Conseil national, le parlement du parti - où les partisans de Mme Royal ne "pèsent" que 29 %. C’est tout dire !

Echapperont-ils à la saisine de la justice ?

 

Quelle pagaille, ce parti est incapable d’assurer, en toute transparence, une élection ! Bien François Hollande (responsable de cette élection en tant qu'actuel premier secrétaire du PS) !

Publié dans gauche

Commenter cet article

ciboulette 16/01/2009 13:22

Sans doute, M., mais il est permis d'avoir certaines exigences pour le PS contrairement à ses homologues.Ses responsables ne se glorifient-ils pas de diriger le parti le plus démocratique de France et de Navarre ?

M. 24/11/2008 19:21

S'il n'y avait que le PS ! Je crois qu'hélas c'est monnaie courante, je pense que les autres partis ont les mêmes soucis. Ségolène Royal a peut êter le mérite de mettre un coup de pied là où ça fait mal, dans la fourmillière occulte du parti.