L'avenir ne semble pas rose pour le PS

Publié le par jps

L'art de tendre la main en souhaitant qu'elle ne soit pas prise. L’équipe de Ségolène Royal n’a pas été associée à la rédaction du texte d’orientation politique. Comment dans ces conditions peuvent-ils le voter ? Tacticienne Martine Aubry a transmis au dernier moment à l’équipe de Ségolène Royal, le texte d’orientation politique. Ce texte a été communiqué le vendredi matin, laissant ces derniers dans l'impossibilité de se réunir pour l'amender. Où est la cohérence ? Pas de concertation ! Quelle belle langue de bois lorsque Martine Aubry affirme que "la porte resterait toujours ouverte" pour les partisans de la motion E. Oui, la porte reste ouverte pour ceux qui se désolidarisent du courant moderniste (motion E en tête à Reims) représenté par l’équipe de Ségolène Royal. Méthode des apparatchiks.

 

Aubry et ses acolytes sont dans une logique d’affrontement. "C’est une situation totalement inédite de voir la motion arrivée en tête, et qui a rassemblé près d’un militant sur deux autour de Ségolène Royal se voir ainsi exclue" (Manuel Valls). C’est cela la démocratie socialiste ?  Il serait temps que ce parti apprenne à respecter ses électeurs. Le PS apporte la démonstration de sa résistance au changement. Aubry est irrespectueuse de la démocratie interne et des militants. Y aurait-il un pacte avec Aubry pour faire barrage à Ségolène Royal et faire place à DSK et Fabius en 2O12 pour la présidentielle ? Toujours l'ancienne génération qui tire les ficelles malgré les faux-semblants. Le PS se fossilise. Les caciques du parti ne veulent pas mourir. Le rajeunissement de façade masque mal ce conservatisme. Les éléphants se préservent. Ils n’ont que mépris à l’encontre de l’équipe de Ségolène Royal et font preuve d’ostracisme.

 

Il est légitime de s’interroger. Y aurait-il eu un retour d’ascenseur des strauss-khaniens à sarkozy pour avoir permis à DSK de diriger le FMI ? Ou l’inverse : sarkozy a remercié DSK pour avoir si faiblement soutenu Ségoléne Royal à l’élection présidentielle, [pour ne pas faire référence à ce qui est plus ombrageux (affaire de la cassette sur les enseignants)] ? Où est la vérité ? Lorsqu’on est opposant dans l’opposition. On est ami avec sarkozy … CQFD.

 

Reprocher de faire d'une éventuelle alliance avec le MoDem "une question centrale", c’est faire preuve de mauvaise fois de la part de Martine Aubry et Michel DESTOT (animateur de la journée) qui se sont alliés localement avec le modem. Aubry continue de faire à Lille alliance avec le Modem alors qu'elle le dénonce à Paris, quelle hypocrisie !

 

Les motions Martine Aubry, Bertrand Delanoé et Benoit Hamont qui ont ensemble totalisé 70%, ne donne que 50 % pour l’élection d’Aubry au poste de secrétaire prouve qu’au sein du PS leur base électorale est très fragile. De plus, c'est l'auberge espagnole : une majorité "allant de Gérard Filoche (gauche du parti) à Michel Rocard (droite du parti). Comment vont-ils faire lors de la prochaine élection européenne ? quand on sait que le leader de l'aile gauche du parti et ancien partisan du "non" à la Constitution européenne, Benoît Hamon est nommé porte-parole du PS.  Comment ce dernier peut-il s’entendre avec Bertrand Delanoë, tenant d'une ligne pro-européenne ?

 

Cette coalition hétéroclite n’est pas des plus brillantes. Le strauss-kahnien Jean-Christophe Cambadélis et le fabiusien Claude Bartolone. Deux couteaux acérés qui ne se vouent pas une franche amitié. On peut ajouter Hammadi qui par son comportement suit le même chemin, semble-t-il.

A l’évidence, ils ne sont pas vertueux. Cambadellis, proche de Dominique Strauss-Kahn, reconnu le 2 juin 2006 "coupable de recel d'abus de confiance" et condamné, à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, dans l'affaire des emplois fictifs de la MNEF, par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Dans la même ligné peut être aussi cité Harlem Désir condamné le 17 décembre 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d’abus de biens sociaux (source wikipédia). Le versatile ou opportuniste, Arnaud Montebourg qui était auparavant contre le cumul des mandats et qui à présent cumul le mandat de député et de Président de conseil général.

 

Ils vont peut-être encore nous donner quelques leçons de morale, après cette mascarade ? Je ne pense pas que "le peuple Français" attende quoi que se soit d’un tel PS. L'avenir ne semble pas ....rose pour ce parti, d’autant que le jeu des financements publics des partis ne permet pas à Ségolène Royal de créer son propre parti, à moins que son association Désirs d’Avenir puisse suppléer à cette carence.

Publié dans gauche

Commenter cet article

ciboulette 11/01/2009 21:51

petite momo, socialiste si sincère, pareil que toi. C'est très bien vu.

Monique Ayrault 11/01/2009 11:35

Commentaire et analyse très fine de la situation de notre parti !!!

Jean 06/12/2008 19:21

Bonjour à toi.J'ai trouvé l'article bien mais un peu long.