Les manipulations à la sauce mitterrandienne.

Publié le par jps

Il ne vous a certainement pas échappé qui était derrière les sifflets entendus à l’encontre de Ségolène et Fabius  lors de la primaire socialiste au Zénith à Paris le 27 octobre 06.  DSK n’a pas été  hué ??? Normal il avait rameuté ses amis de Sarcelles (ville proche de Paris) ! DSK est un manipulateur sous son air débonnaire et affable.

   

On peut également constater que Ségolène est la seule à avoir un discours rassembleur. Ces prétendants  ne font que de la dénigrer par des remarques narquoises, peu glorieuses, en dénaturant ses propos, en faisant des observations proches de l’invectives.

 A l’instar de Voltaire Gardons Ségolène de ses amis, quant à ses ennemis je sais qu’elle s’en charge !

Publié dans gauche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Comment perdre (ou faire perdre) une élection ? C’est facile : il suffit de DENIGRER celle qui a les plus fortes chances de la gagner :
-         Quand son discours présente ses valeurs, dire qu’il est CREUX ; mais quand il est concret, dire qu’il est POPULISTE.
-         Quand elle répond à une attente populaire, dire qu’elle est DEMAGOGIQUE ; mais quand elle est à contre-courant, dire qu’elle est REACTIONNAIRE.
-         Quand elle prend des conseils ou qu’elle délègue, dire qu’elle est INCOMPETENTE ; mais quand elle décide ou exécute seule, dire qu’elle est AUTORITARISTE.
-     Quand les sondages sont flatteurs, dire que c'est le destin d'un PRODUIT MEDIATIQUE ; et quand le pourcentage baisse, dire que c'est le destin d'un PRODUIT MEDIATIQUE.

On ne peut pas dire TOUT et son CONTRAIRE, sans la mauvaise foi de celui qui organise un sabotage.
Répondre