Michelle Alliot-Marie a eu le courage de contrer Sarkozy

Publié le par jps

Le 16/11/06 Michelle Alliot-Marie a eu le courage de contrer Sarkozy.  

Tout d’abord sur les institutions : Le président de la République « n'est pas le président d'un parti politique. Il est le président des Français », a rappelé la ministre de la Défense, défendant la conception gaulliste des institutions. « Il n'est pas un super-ministre » (nouvel obs).

 

 

Egalement sur la méthode lui reprochant  de "calquer" son programme sur les envies des Français: « La politique, ce n'est pas le copier-coller de l'Ifop ou de la Sofres, la politique, c'est montrer un chemin. »

Ensuite elle s’est positionnée contre la discrimination positive

 

Et enfin, elle a attaqué Sarkozy  sur son point faible, les relations avec la jeunesse.

 

Sarkozy était visiblement très énervé et la salle a copieusement sifflé Michelle Alliot-Marie. Indubitablement ces sifflets ont été organisés. Le député sarkozyste Patrick Devedjian s’en est même félicité  «Elle l'a cherché, elle l'a trouvé»

Publié dans droite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article