démocratie participative : notion

Publié le par jps

Toute mon expérience politique m’a convaincue de l’obsolescence de certaines manières de faire et de gouverner.  Beaucoup de bonnes intentions sont perdues, car les mesures concoctées dans des cercles trop étroits, manquent leur objectif. Faute qu’ait été pris  le temps d’un diagnostic partagé  et d’une construction collective de la décision.

Je crois aux vertus de la démocratie participative. Cela commence à le savoir Chacun d’entre nous, chaque citoyen là où il est, dans sa famille, dans son quartier, dans son milieu de travail, dans ses loisirs, est un expert légitime de la mutation de la France. Parce qu’il vit un certain nombre de problèmes, parce qu’il a des projets, parce qu’il a des espoirs, parce qu’il s’interroge sur ce que vont devenir ses enfants,, parce qu’il s’interroge sur ce que vont devenir ses parents qui vieillissent, parce qu’il s’interroge sur l’environnement, sur leur cadre de vie que nous allons laisser aux générations futures […] Les citoyens ne s’impliquent que si le jeu en vaut la chandelle. S’ils ont le sentiment qu’on ne les consulte pas seulement pour la forme. S’ils sentent qu’ils peuvent orienter directement les choix, y compris financiers….

Ségolène

(extrait JCP/la semaine juridique n° 44-45 du 30 octobre 2006)

Publié dans Ségolène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article