nouvelle internationale

Publié le par jps

Peu de temps après son arrivée à Beyrouth, des responsables libanais demandent à Ségolène Royal de repartir, pour raisons de sécurité car le Hezbollah et ses alliés pro-syriens organisent une géante manifestation anti-gouvernementale.

Courageuse et guère intimidée Ségolène refuse: « Je reste au Liban parce que partir malgré les difficultés serait un mauvais signe donné, une atteinte portée à l'image du Liban. Je suis ici et j'y reste. Je vais poursuivre les contacts qui ont été prévus ».

Ségolène souhaite  "écouter" toutes les tendances politiques, pour se  « faire son idée »
: le leader socialiste druze Walid Jumblatt, la famille de Pierre Gemayel, le ministre assassiné, anti ou pro-syriens, et les députés du Hezbollah.

Par une visite de soutien, elle n’oubliera pas nos chers soldats du contingent français de la FINUL

Ensuite son périple se poursuivra en Israël et dans les territoires palestiniens.

 

 

 

 

Publié dans Ségolène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Pas orienté du tout ce blog.Vraiment impartial!
Répondre