Vérité sur les prélèvements obligatoires (et impôts)

Publié le par jps

         

François Hollande dans un entretien au Monde a réaffirmé un engagement du PS, celui de « revenir sur toutes les baisses d'impôts sur le revenu qui ont été accordées sur les tranches supérieures du barême ». Sarkozy ayant l'art de déformer les propos et de protéger les gens très aisés clame que le PS veut augmenter les Impôts.

 

Ségolène dans Les Echos » du 15 septembre 2005 avait précisé que  « c'est une réforme pour les hauts revenus, pas pour les classes moyennes ». Par ailleurs, Jean-Louis Bianco, codirecteur de campagne de Ségolène confirme sur RTL  « Nous n'augmenterons pas les prélèvements obligatoires », conformément au projet socialiste, les baisses d'impôts concédées par les gouvernements Raffarin et Villepin aux contribuables les plus aisés seront annulées (bouclier fiscal, baisse des tranches supérieures de l'IR).

Le niveau actuel des prélèvements obligatoires est dû à la droite !

 

 

 

 

Cette courbe illustre bien que c’est sous les différents gouvernements de droite que les prélèvements obligatoires ont beaucoup augmenté avant mai 1981 et les différents gouvernements juppé du 17 mai 1995 - 7 novembre 1995 (gouvernement juppe I ) et du 7 novembre 1995 au 2 juin 1997 (gouvernement Juppé II) alors qu’ils ont un peu baissé du 2 juin 1997 à 7 mai 2002. Pour reprendre une hausse après le 7 mai 2002 sous les gouvernements Raffarin et De villepin.

 

 

Souvenez-vous le 1 août 1995 le gouvernement JUPPE  met en vigueur de l'augmentation de 2 points de la TVA et le 24 janvier 1996 prend une Ordonnance instituant la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS).

      

Un prélèvement progressif est un prélèvement dont le taux croît lorsque son assiette augmente. (impôt sur le revenu)

un prélèvement proportionnel est un prélèvement dont le taux reste fixe, quelle que soit son assiette (TVA)

L’impôt sur le revenu, plus juste, n’occupe en France qu’une place limitée parmi les prélèvements obligatoires.

Je remarque également que la droite a repris une idée du programme du PS : la retenue à la source ! projet PS présenté dans le cadre d'une fusion de la CSG avec l'impôt sur le revenu.

Publié dans poly-tics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article