Questions

Publié le par jps

Faire virer le patron d’un grand journal qui a commis un crime de lèse-majesté, intervenir pour faire nommer une copine dans telle radio, empêcher la nomination d’un directeur de la rédaction qui ne vous plaît pas, s’inviter à la principale télé quand on veut, à l’heure qu’on veut, sous la forme qu’on veut, faire le vide en détruisant ou en éliminant tous ses concurrents, se promener entouré d’une cour et d’une garde personnelle, transformer de nombreux journalistes en serviteurs, mobiliser en sa faveur toutes les puissances d’argent, stigmatiser et agresser systématiquement les contradicteurs…! " (Jean-François Kahn dans e-Marianne). Dans quel pays un ministre peut-il agir ainsi ? Au Chili du temps de Pinochet ?

Dans quel pays un ministre s'exprime de la sorte : "le travail émancipe, le travail rend libre" ? En Allemagne du temps d'Hitler car ceci rappelle douloureusement "Arbeit macht frei" phrase apposée par les nazis au-dessus de l'entrée des camps de concentration?

Quel est le Ministre qui ne cesse de mentir (http://poly-tics.over-blog.com/10-categorie-965473.html) Goebbels, ministre de la propagande d'Hitler qui avait pour adage : " Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront " ?

Dans quel pays le ministre de l'Intérieur peut-il exiger et obtenir la tête du directeur d'un grand hebdo sous prétexte qu'il a publié des photos qui déplaisent ? Dans quel pays un ministre d'Etat se serait exclamé : " Je veux tout voir et tout savoir ". En Espagne à l’époque franquiste ?

Pour Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des Droits de l'homme, " c'est le signe d'une volonté de toute-puissance qu'expriment les jeunes enfants avant qu'ils soient éduqués et socialisés. Une telle exigence est inquiétante de la part d'un adulte au pouvoir. Vouloir tout contrôler est une course folle : on n'atteindra jamais les objectifs sécuritaires et on y laissera toute espèce de liberté individuelle. "

Publié dans Sarkozy (divers)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article