Union des Moutons de Panurge

Publié le par jps

Avant il était de plus en plus difficile de s’exprimer au sein de l’UMP, à présent sarkozy a verrouillé totalement l’UMP. C’est désormais l’Union des Moutons de Panurge. Une preuve de plus, s’il en fallait encore une ?

M. Dupont-Aignan, président de Debout la République, "club gaulliste et républicain" n’a pas eu l’autorisation de s’exprimer pour le congrès d'investiture de sarkozy comme candidat UMP à la présidentielle. Sarkozy ne supporte pas la contradiction et il ne faut pas que ce Show bizz dominical d'investiture de sarkozy soit entaché par des critiques portant sur le programme politique de sarkozy. Dupont-Aignan est opposé à l’alignement de la politique étrangère de sarkozy sur les Etats-Unis. Il fustige le projet économique et social de sarkozy qu’il qualifie de " libéralisme échevelé ". Il est révolté "le parti développe un projet européen qui vise à faire revoter la constitution européenne rejetée par les Français. ". Non par référendum mais par le Parlement qui sera à sa botte bien sûr, s’il est élu.

" Comment voulez-vous que les gaullistes se couchent face à cette dérive libérale, atlantiste, conservatrice ? […] je crois qu'il faut avoir l'honnêteté vis-à-vis des Français d'être cohérent, de dire les choses jusqu'au bout " il s’y opposera dans tous les cas, a précisé M. Dupont-Aignan le 13.01.07 et ajoutant " je n'appellerai pas à voter pour un candidat qui veut faire revoter le traité constitutionnel sur l'Europe »...dont acte ! Sarkozy a "transformé l'UMP en machine à exclure toute autre possibilité de candidature", alors M. Dupont-Aignan en a tiré les conclusions il quitte l’UMP et met sa candidature à la présidentielle en cohérence avec ses propos. Je salue ce courage qui a notoirement manqué à Alliot-Marie et autres. Les autres restent droits dans leurs bottes comme juppé pour obéir aux instructions de sarkozy. Sortir de cette situation consistant à être obséquieux avec le chef et cassant avec les subordonnés est extrêmement difficile et exige beaucoup de courage, surtout si l’on ambitionne une place non négligeable dans le futur.

Petite remarque : Le JDD de ce dimanche révèle que 25 % d'électeurs ou sympathisants UMP avouent que SARKOZY leur "fait peur"

La politique spectacle peut donc continuer de plus belle. La fiesta d'auto-félicitations coûtant plus de 3,5 millions euros dépensés à la gloire de sarkozy pour flatter son ego sur-dimensionné. Le sarkozy Circus composé de participants serviles pour le culte du chef. Et des figurants ? Il est légitime de s’interroger car le canard enchaîné a réussi à accéder aux fichiers des adhérents dénombrés à 126 000 adhérents au plus, alors que l’UMP revendique 330 000 adhérents.

Tout ce qui est exagéré est insignifiant disait Talleyrand. Parfois c’est exact mais l’histoire nous a tragiquement prouvé le contraire avec le IIIème Reich. Il me semble que les valeurs et les fondements de notre République seraient en grand danger si un tel homme accédait à la fonction suprême.

Publié dans droite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article