Police-politique

Publié le par jps

Sarkozy tire la campagne vers le caniveau, avec la mise en place de sa Cellule Riposte (http://www.betapolitique.fr/spip.php?article0221 ) qui s’en prend à la personne plutôt qu’aux idées. Mais il ne s’en tient pas qu’à cela. Tous les stratagèmes, tous les moyens sont utilisés, y compris les plus vils.

Grace au Canard Enchaîné, seul journal indépendant des pouvoirs politiques et économiques, il a été divulgué que sur "ordre en provenance du cabinet" du ministre de l'Intérieur, des investigations ont été menées par les Renseignements généraux sur Bruno Rebelle, ex-directeur de Greenpeace France qui a rejoint récemment l'équipe de campagne de Ségolène. A présent, dans son édition du 31 janvier, le Canard Enchaîné, indique que la direction des RG a donné fin novembre 2006 "l’ordre sans équivoque" de se mettre en quête de toute information "sur le patrimoine immobilier" de la candidate socialiste. "Formidable coïncidence, deux mois plus tard", le travail des RG "sera utilisé pour une campagne visant à déstabiliser le couple Royal-Hollande au sujet de son patrimoine" avec l’affirmation que "le couple a constitué une SCI pour échapper à l’impôt sur la fortune", "écrit le Canard au sujet d’une rumeur qui s'est  révélée inexacte. Le fait, que des moyens de l’Etat  sont mis au service de la campagne d’un candidat à l’élection présidentielle, en la circonstance sarkozy,  est établi.

Ils vont même plus loin dans la malversation : Les RG s'intéressent aussi à la vie privée des rédacteurs un peu trop à gauche. «Un proche de Sarkozy vous appelle au téléphone et lâche le nom de votre maîtresse, menaçant de le faire savoir à votre épouse si vous ne devenez pas davantage conciliant avec le candidat de l'UMP» http://politique.fluctuat.net/blog/13965-tout-est-normal.html .Les RG fichent les voisins du QG  de campagne de Sarkozy  (http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/elysee_2007/20070131.OBS9790/quand_les_rg_fichent_les_voisinsdu_qg_de_sarkozy.html )Autre exemple   un blogueur convoqué par la police :(http://blogonautes.blogomaniac.fr/blogonautes-713-un_blogueur_convoque_par_la_police_apres_avoir_poste_une_video_sur_nicolas_sarkozy.htm )

Ces affaires sont graves car ce sont des détournements des missions  de la direction centrale des renseignements généraux telles que définies dans l’article 3 du décret n° 95-44 du 16 janvier 1995 et ces comportements sont passibles du pénal, soit au titre de l’article  432-9, 432-12, ou/et  432-1. Sarkozy comme les agents de l’Etat y sont tenus in solidum.

Nous devrions vivre dans un Etat de droit. C’est à dire que  la puissance publique est soumise au droit, que les personnes dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public doivent se conformer à la Loi (nihil contra legem)

La probité et la déontologie politique semblent étrangères à sarkozy. Cette police-politique, dont les missions commanditées sont non conformes aux droit, est un échantillon de ce qui peut arriver en France après le 6 mai 2007, s’il advenait que Sarkozy soit élu. C’est aussi subrepticement qu’ont émergé, par le passé, l’autocratie ou les sociétés totalitaires.

Publié dans Sarkozy (divers)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
C'est clair, la campagne présidentielle est au ras des paquerettes... Comment veulent-ils ensuite inciter les gens, nous, les citoyens, à nous intéresser à la Res Publica!!!
Répondre
H
Sarkozy déclara le 10 novembre 2006 : "Je suis un libéral au sens où je crois à la liberté".
Eh oui! Il croit à la liberté.... mais sous surveillance!Avec Nicolas Sarkozy, tout est possible!
Répondre
J
Il est encore temps d'attaquer Sarkozy pour qu'il soit inelligible...Ce sera alors un comble pour lui d'être neutralisé par la justice qu'il a tant louée...
Répondre
H
Super ton blog anti Sarko. Je partage les meme idées. Malheureusement il y a de plus en plus de "petits Sarko" dans les villes de France. Je suis de Valence(26) et nous avons un député UMP qui cumule ses fonctions avec conseiller général et président d'un OPHLM. Son nom : Patrick Labaune. Il mène une politique clienteliste en faisant de la discrimination dans le logement social. Je lutte depuis 2 ans mais les pouvoirs publics ferment les yeux. Bientot je vais inonder la presse et Internet de ses agissements. Faut faire barrage à la droite fasciste de Sarkozy et de ses disciples... Vive la Démocratie !
Répondre