Option d’une instabilité institutionnelle garantie

Publié le par jps

En prenant comme postulat de base l’élection de F. Bayrou à la présidentielle (raisonnement par l’absurde),  avec qui son Premier ministre pourra t-il constituer son gouvernement ?  Une défection supplémentaire, qui contribue à l’hémorragie de l’UDF,  celle de Santini qui se rallie à sarkozy. Reste t-il dans l’entourage de F.Bayrou une personne qui a une expérience de gestion des affaires publiques, avec des pouvoirs exécutifs, dans une collectivité publique d’une importance certaine ? Considération à prendre en compte eu égard à l’importance des fonctions.

Sachant que F. Bayrou a toujours affirmé ses convictions à droite (http://poly-tics.over-blog.com/article-5494518.html ) sauf pendant cette campagne électorale (ambition oblige), il va, bien sur, constituer un gouvernement de personne subsidiairement de gauche et majoritairement de droite, c’est logique.

Les membres de son parti sont, dans leur grande majorité, inconnus car les ténors de l’UDF sont, désormais, au sein de l’UMP. Indubitablement, le parti de Bayrou ne pourra pas avoir la majorité, même relative, au Parlement, que ce soit au sénat ou à l’assemblée nationale (ses prétendants n’auront pas une assise locale suffisante), dés lors la gestion sera impossible. F. Bayrou sera la marionnette soit de l’UMP, soit au fil d’alliances, aussi incertaines que circonstancielles, d’un autre parti.

F.Bayrou ne pourra donc pas appliquer son programme et l’instabilité institutionnelle,  qui résultera de cette situation, sera préjudiciable à la France et aux Français.

Publié dans bayrou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Répondre