Trouvez l’erreur

Publié le par jps

Ségolène dans l’émission "J'ai une question à vous poser", du 19 février 2007, a enregistré à l’audimat, selon les chiffres de Médiamétrie, le plus haut score enregistré depuis quinze ans pour une émission politique.  Elle a intéressé 8,91 millions de téléspectateurs, contre 8,241 millions pour sarkozy deux semaines avant soit presque 10% de plus pour Ségolène.  En part d’audience, cela se traduit par 37%  à Ségolène et 33% à sarkozy soit 4 points de plus pour Ségolène

Par ailleurs, selon un sondage du 14 février effectué par BVA pour Orange, sarkozy l’emporterait au second tour de 53% et Ségolène serait à 47%, sachant qu’au premier tour  Sarkozy obtiendrait 35% et Ségolène 29% soit 6 points de différence.

Même si cela ne signifie pas que tous les téléspectateurs adhèrent à son projet de société (ceci est évident pour chaque candidat), il est difficilement compréhensible que Ségolène puisse intéresser plus de personnes que sarkozy et recueillir moins d'intentions de vote.

 

Ce score d’audience a été obtenu alors même qu'un sondage fait le samedi, soit publié le mardi 13 février pour donner un sens négatif à l'émission de Ségolène du lundi 19 février sur TF1 comme le souligne Jean-Christophe Cambadélis. "Mais là, on atteint l'inadmissible ou le grotesque".

N’est-ce pas une preuve, de plus, du manque de crédibilité des sondages, ce qui confirme ce qui a été exposé sur  http://poly-tics.over-blog.com/article-5680694.html .

Publié dans Ségolène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Exact , j'ai remarqué que sur de nombreux médias ,  au lendemain de cette émission,  dans le même commentaire que l'émission en question,  on enchainait  avec un sondage , réalisé avant l'émission .  Aucun doute qu'il s'agit là de casser la dynamique de SR.Mais les choses viennent d'être rétablies , par un autre sondage CSA
Répondre
K
Tu as raison, mais le dernier sondage (CSA) montre une nette remontée de SR (à égalité au second tour; enfin 49/51). Ca peut facilement s'expliquer: SR avait présenté son programme, mais à moins d'être sympathisant socialiste, on n'avait pas lu les 100 propositions détaillées; au mieux, on avait le vague résumé du JT.Depuis cette émission, SR a clarifié son programme: elle a fait découvrir au grand public les aspects occultés de son programme.La campagne avance!La perte de points dans les sondages de SR était essentiellement due à deux facteurs: le fait que NS soit rentré en campagne. La campagne de NS a été efficace, il a râtissé loin à gauche (citer Jaurès, etc) et loin à droite ("on n'égorge pas le mouton dans sa baignoire"). Pendant ce temps, SR continuait à élaborer son programme participatif, ce qui a fait que NS et FB avaient un boulevard devant eux.Deuxième facteur; la montée médiatique du Grand Naïf. Bayrou a, lui aussi, profité de l'absence médiatique de SR pour lui piquer des électeurs.Maintenant que SR revient en force avec un programme et attaque Bayrou et Sarkozy, elle remonte. Logique.
Répondre
F
Les sondages ne sont que des fictions ! :-)
Répondre
D
Notre ranking dans GOOGLE s’est effondré juste avant la visite de Nicolas Sarkozy à Madrid. Pour des recherches particulières (sarkozy madrid) ou (sarkozy expatrié) nous somme passés de la position 2 à la 164. Le site de nos amis Sarkozy à Madrid après avoir disparu durant 2 jours, est tombé de la position 2 à la 256. Je vous laisse conclure.

Honnêtement nous ne savons que penser. L’évolution dans la semaine de ce même ranking, la synchronisation de tous les serveur google durant les 3 prochains jours nous permettra d’apprécier.

Certains outils de prediction de ranking nous donnes un PR futur de 4.

Une manifestation, une explication de google serait la bienvenue, avant que ne nous gagne la paranoía.

http://destin-et-turbulences.blogspot.com/2007/02/les-blogs-de-gauche-de-madrid-seffondre.html

En complement :

Dans google France, cherchez (sarkozy expatrié) ou (sarkozy madrid) et compter le nombre de sites de gauche présents dans les 100 premiers résultats qui ne soient pas institutionnels.
Répondre