Triste anniversaire

Publié le par jps

 


Mélanie Betancourt parle aux candidats
Vidéo envoyée par IngridBetancourt-Idf

Je soussignée, Ségolène Royal, déclare en ma qualité de candidate à l’élection présidentielle à la présidence de la République Française que je m’engage personnellement à :

 

1. Engager la France à mettre en place tous les moyens diplomatiques et légaux pour aboutir à la libération d’Ingrid Betancourt : n’exclure aucune possibilité et travailler avec tous les acteurs colombiens et internationaux. Créer une véritable cellule de crise dont les membres travailleraient exclusivement à la libération d’Ingrid Betancourt.

 

2. Exiger auprès des FARC des preuves de vie d’Ingrid Betancourt, otage depuis près de 5 ans dont nous sommes sans preuve de vie depuis mai 2003.

 

3. Tout mettre en œuvre pour que la mobilisation internationale ne se limite pas aux trois pays que sont la France, l’Espagne et la Suisse. Je m’engage à mobiliser toutes les instances de l’Union Européenne et des Nations Unies, les pays d’Amérique Latine et les Etats-Unis, afin de faire de la libération d’Ingrid Betancourt une priorité internationale.

 

4. Tenir une fois par trimestre une conférence de presse pour informer nos compatriotes de l’avancée des travaux en vue de la libération d’Ingrid Betancourt.

 

5. Œuvrer pour la création d’un Observatoire International de la prise d’otage sous l’égide de l’ONU pour travailler à la libération des otages dans le monde dont 80% se trouvent en Colombie.

 

 

Ségolène Royal

Publié dans Ségolène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ces engagements seront-ils suffisants, ne faudrait-il pas en plus demander des élections démocratiques dans ce pays, et mettre sous contrôle les fraudes electorales ? Soutenir un candidat de gauche, demander la réconciliation nationale ?Courage !
Répondre