Sarkozy candidat s’arrange avec sarkozy Ministre

Publié le par jps

Les dépenses électorales du candidat sarkozy explosent-elles ? Qu’à cela ne tienne !  Le Ministre de l’intérieur sarkozy augmente de près de 20% (soit de 3 millions d’euros) le plafond des dépenses autorisées pour la campagne présidentielle, il est désormais de 16,2 millions d'euros pour les candidats du premier tour des élections présidentielles  (Décret n° 2007-140 du 1er février 2007 portant majoration du plafond des dépenses électorales - J.O n° 29 du 3 février 2007 page 2097) : « Le montant du plafond des dépenses électorales est multiplié par le coefficient 1,18 pour les élections auxquelles les dispositions de l'article L. 52-11 du code électoral sont applicables, à l'exception de celles des députés et des représentants au Parlement européen. » Pourquoi ces exceptions, alors que cette augmentation devrait également concerner les municipales ?

 

[inspiré de l’article de Christelle de Cremier faisant état de la confusion des genres, qui avait par ailleurs rappelé que sarkozy avait décidé à 80 jours du premier tour, par décret rétroactif (!) que seuls les documents de campagne en papier recyclé seraient remboursés. Tous les autres candidats seront pénalisés, car ils ont déjà commandé, budgété et payé l'impression de leurs tracts sans connaître cette nouvelle règle.]

Publié dans Sarkozy (divers)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Incroyable !Ce type ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !.Evidemment, les médias ne parlent pas de cela…
Répondre
J
sarkozy candidat et ministre de l'interieur ! cette confusion des postes est grave pour la démocratie
.over-blog.com
Répondre
P
Quand l'éditeur recule, le pamphlet sur Sarkozy arrive sur le netAuteur de près d'une dizaine d'ouvrages, Serge Portelli ne pourra pas diffuser son dernier écrit dans les librairies avant les présidentielles. Magistrat, vice-président au tribunal de Paris, président de la 12e Chambre correctionnelle, M. Portelli avait préparé un nouvel ouvrage, Ruptures, dressant le bilan sans concession de 5 ans de gouvernement Sarkozy et réfutant la plupart des fausses évidences fondant sa politique de sécurité, raconte Betapolitique. Mais "au dernier moment, l'éditeur a « renoncé » à publier ce texte, ne laissant plus le temps à un nouvel éditeur de le faire paraître avant l'élection présidentielle", prévient le blog collectif sans jamais citer l'éditeur ni les raisons qui l'ont poussé à refuser l'ouvrage. Heureusement avec Internet, les auteurs comme les musiciens n'ont plus besoin de passer par le filtre des éditeurs pour diffuser leurs oeuvres. L'ouvrage de 102 pages de Serge Portelli est donc disponible en PDF (6 euros) ou en édition brochée (13 euros) chez Lulu.com. Il sera également diffusé chapitre par chapitre sur Betapolitique... Source: Ratiatum
 
 http://PeNeLAS.over-blog.com/
Répondre