Stratégie de Bayrou

Publié le par jps

Reprendre les idées de Ségolène

Le programme de Bayrou  n’est que des reprises soit de Ségolène soit de sarkozy. C’est à se demander s’il a les sens de l’analyse, du discernement et a-t-il de l’imagination ? Il écrit sur son site « tous ceux qui sont bénéficiaires de minima sociaux, je forme le voeu que l'on propose pas seulement un chèque mais une activité au service de l'intérêt général » ( Clermont-Ferrand 19 janvier 2007) . Il paraphrase Ségolène qui a dit « Il est exclu de revoir nos solidarités à la baisse, mais il faut qu'en contrepartie de toute ressource, il y ait un travail ou une formation utile. » (, Les Echos 19 mai 2006). Ségolène est pour la valeur travail et contre l’assistanat Par contre, la compassion l’habite c’est pourquoi elle prendra des dispositions sociales  suivant le principe que tout droit est assorti d’obligation ;  Principe qu’elle rappelle  à chaque fois qu’elle aborde ce domaine. Par ailleurs Bayrou écrit  « Il n'y a qu'une politique juste et efficace de lutte contre l'immigration, que nous devrions imposer à la communauté internationale et à l'Europe : c'est de garantir aux Africains qu'ils peuvent vivre  convenablement en Afrique, de leur travail, comme des hommes debout. » ( Lille du 14 décembre 2006) idée tirée des propos de  Ségolène qui avait précédemment souligné que « La question de l'immigration ne peut pas être déconnectée de la question du co-développement » (Forum mondial des droits de l'Homme, Nantes, 10/13 juillet 2006). Ces exemples peuvent être multipliés. Comment fera Bayrou quand il sera au pouvoir s’il rencontre des difficultés ? il appellera Ségolène ? ou Sarkozy ?

Reprendre les idées de sarkozy

Bayrou envisage une refonte du régime des retraites. Dans le cadre d’un  système de retraite par points, où le montant augmente avec le temps de cotisation.  Les salariés conserveront le droit de partir à la retraite à 55 ans, mais leur retraite sera plus importante s'ils partent plus tard. (14 décembre 2006) mais qu’elle est la différence avec la proposition de sarkozy ? Comme lui, il ne se soucie pas des personnes qui ne pourront poursuivre une activité suite à un incident de la vie. Comment pourront –ils vivre avec de maigres subsides s’ils ne peuvent plus travailler au delà de 55 ans ? Nonobstant ceci, il est vrai que l’âge de la retraite à 55 ans peut être trop tôt pour certains mais son  dispositif  ne fait aucune distinction quant à la pénibilité du travail, alors que Ségolène en tiendra également compte dans le cadre de sa réforme négociée avec les partenaires sociaux. En tout état de cause Bayrou maquille son programme ultralibéral par des touches  sociales reprises à Ségolène comme démontré précèdemment.

Reprendre l’existent en lui donnant le caractère de nouveauté

Cependant pour se démarquer de ses adversaires il se doit de faire des propositions que nul autre a déjà évoquées. Mais son problème est qu’il manque d’originalité alors il  reprend l’existent en l’habillant en projet.  Bayrou s’est insurgé contre, "la politique agricole commune" (PAC),  et  veut garantir le revenu des agriculteurs  ( 10 février 2007, Barcelonne-du-Gers). Cependant l´accord de Luxembourg, conclu en 2003 a réformé  la PAC.Les aides seront subordonnés au respect de normes en matière d´environnement, de sécurité alimentaire et de bien-être des animaux  et donc versées indépendamment des volumes de production. En fait pour assumer cette  garantie c’est l’Etat qui devra verser ce différentiel dont les montants sont astronomiques et indépendants de la taille des exploitations (Bayrou est membre de la FNSEA, il ne va pas moduler en faveur des petites ). De même, il affirme, il faut « sortir les jeunes qui déstabilisent leur classe ou leur établissement, en créant des structures scolaires de recours ; et introduire des parcours d'excellence, des classes de réussite, précisément dans ces quartiers dit sensibles ((7 février 2007) Que veut -il dire ? qu’est-ce qui diffère de ce qui existe déjà ?

Ne soyez pas dupe, écoutez, analysez , comparez les programmes


Bayrou va nous mener à un second 21 avril 2002 en fourvoyant certains qui ne sont pas ultralibéraux. Aurons nous le choix entre droite et extrême droite une nouvelle fois ou extrême droite et extrême droite ?

Publié dans bayrou

Commenter cet article