C’est jouable

Publié le par jps

La dernière enquête Ipsos/Dell pour SFR et Le Point, montre une intention de vote des électeurs de Bayrou en faveur de Ségolène :  38% des électeurs de François Bayrou voteront pour Ségolène  (+ 6 points par rapport à la dernière enquête), et  25% choisiront Sarkozy (-1%) et restent 27% qui  s'abstiendront ou ne s'exprimeront pas (-5%).

Lors de son discours à Valence  hier soir Ségolène confiante s’est déclarée «  disponible pour parler de l'avenir de la France avec ceux qui pendant toute cette campagne ont souhaité le changement et la rénovation politique», «C'est pourquoi je propose un dialogue public sur la base du pacte présidentiel portant sur la rénovation de la République, l'Etat impartial, le refus des tensions, l'appel au peuple français pour la relance de l'Europe, les priorités éducative et écologique. »
Bernard Kouchner «très ému» par «le geste» de Ségolène en direction de François Bayrou. «Je pense que Michel Rocard doit aussi être content » a-t-il ajouté.

Ségolène a précisé « Je ne pose pas d'ultimatum, ni de pression (...). Je lui (F.Bayrou)  ai juste laissé un message sur son portable avant de vous en parler. »

Ségoléne a proposé «un débat public, en toute clarté, en toute transparence et devant tout le monde […]. J'attends une réponse. A M. Bayrou de dire s'il souhaite ce débat (...). Il est de ma responsabilité de femme de gauche de donner un signe à tous les électeurs qui ont voulu ce changement.»

Alors que sur France 2, François Fillon a clairement mis les candidats UDF devant une forme de chantage : soit ils appellent à voter pour le candidat de l’UMP, soit ils pourront rêver pour des accords électoraux locaux (Grégory Chidiac).  C’est la pensée sarkozyste si tu n’es pas avec moi tu es contre moi. Le chantage est la méthode des sarkozystes. Que va faire Azouz Begag que sarkozy voulait cogner ?

Publié dans presidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Sans prendre les sondages pour des oracles, il est intéressant de les lire.
Notamment le dernier sondage TNS-SOFRES pour LCI non pas tant pour le pronostic resserré 51/49 que pour les motivations et surtout les appréhensions en cas de victoire de Sarkozy ou Ségolène. Le TSS n'est pas une stratégie de diabolisation imposée par le haut mais un ressenti profond des électeurs. La politique de Sarkozy est espérée par une minorité et très fortement redoutée et repoussée par une majorité. Cela confirme les souhaits de victoir qui ont toujours été plus élevés pour SR que pour NSN
Répondre
K
Si Bayrou pouvait appeler à voter SR, ce serait bien.Si LePen pouvait appeler à s'abstenir, ce serait bien aussi.Si SR pouvait démonter NS au débat, ça sera très, très bien. Mais encore faut-il que tout ça se réalise!Et n'oublie pas que les sondages sont les sondages, et que quand ils donnent SR perdante, on s'empresse de dire que oui mais vous savez, les sondages. Donc essaie de ne pas trop te baser sur ceux-ci, même si c'est dur.
Répondre