Merci Ségolène !!! ( aggiornamento )

Publié le par jps

Merci Ségolène

Nonobstant le fait que les médias étaient contre Ségolène,  Sarkozy a mené une campagne remarquable par sa démagogie, son agressivité, son éloquence aussi. Il a su, comme les grands dictateurs, mener les foules et les faire adhérer à ses idées nauséabondes. Les électeurs de Bayrou ont favorisé l’élection de Sarkozy, 40% pour Ségolène, 40% pour Sarkozy, 20% abstention, (si ces chiffres sont exacts ) car le report a confirmé l’avance de Sarkozy. Pour expliquer cet écart, Libération se plonge dans l'arithmétique électorale pour découvrir que Sarkozy a bénéficié "d'un meilleur report des voix disponibles", notamment parmi les électeurs de François Bayrou au premier tour. "Les partisans du dirigeant centriste (...) sont revenus, pour une bonne part, dans le giron de leur famille politique d'origine à l'heure du choix final", relève le quotidien. Comment le PS peut –il s’allier au futur parti démocrate si 40 % a voté pour sarkozy ? Est-ce qu'une gauche rénovée c'est une gauche qui fait alliance avec Bayrou ? Les indicateurs de votes montrent que ce sont les personnes âgées en majorité qui ont fait basculer l'élection. Les thèmes de la sécurité et la xénophobie ont été déterminants, à mon sens. A présent, il ne faut pas suivre les électeurs s'ils ont basculé à droite, Mais convaincre les électeurs de suivre Ségolène et de refaire basculer la France.

La défaite est toujours amère, chacun en porte la responsabilité.

Ségolène a une responsabilité dans la défaite. Sarkozy a su parler simple aux gens simples alors que Ségolène était moins précise et plus conceptuel. Son programme avait quelques lacunes mais il était très bon et novateur. Lors du débat, elle aurait du expliquer comment elle concevait le raccompagnement d’une femme policière  ou gendarme par un collègue. Ces certitudes n’ont pu faire face à l’attitude condescendante de Sarkozy.  L’éloquence de Ségolène fait pale figure face à la rhétorique de sarkozy. Les porte-paroles de Sarkozy ont été plus percutant  que ceux  de Ségolène. Il faut que Ségolène travaille sa communication, son attitude (trop figé) et ses techniques de persuasion. De même, faire appel à Fabius (sang contaminé) est une erreur stratégique.

Pour autant, c'est une défaite collective,

Tout d’abord, il lui a été imposé un projet socialiste qui était déjà un vaste foutoir sans cohérence fruit d'un compromis entre courants du PS qu’il a fallu qu’elle s’en exonère (mais pas trop)  en perdant du temps à expliquer pourquoi elle s’en écartait. Ensuite, de l’intérieur on lui a mis des bâtons dans les roues. De plus, Allégre n’a eu de cesse de la critiquer (qui est surpris sortant du bureau de fillon). Jospin n’a pas ménagé ses critiques au début. Les spartacus et autres  collèges de hauts fonctionnaires anonymes qui appellent à voter Bayrou dont certains recommandent de voter ensuite sarkozy, alors que ce sont des nantis. Rocard et Kouchner faisant une déclaration destabilisante  avant le premier tour en prônant un rapprochement avec Bayrou. Holland qui fait des déclarations tonitruantes déplacées (je hais les riches ou 4000 € / mois = riche), etc… Besson qui pique sa crise d'égo et rejoint Sarkozy, Peillon qui est radié de la liste électorale car il ne remplit pas les conditions, Montebourg (que j’apprécie) qui fait une plaisanterie douteuse. Qu’est-ce que c’est que cette équipe ? Elle a œuvré avec le PS comme avec un boulet... DSK et Fabius n’ont pas admis le verdict du vote à l’investiture ce qui explique leurs absences en début de campagne. Les éléphants ont guetté sa chute. Ils n’ont jamais supporté qu’elle ait été choisie par 60% d'adhérent.. Par contre les jeunes (MJS) n’ont, semble-t-il, pas économisé leurs forces. Pour autant les seuls, que j’ai vus me démarcher, étaient des UMPistes et aucun PS, mes ami(e)s recevant des SMS prosarkozy et aucun proségolène. Ségolène de toute évidence n’a guère été  soutenue par l'appareil PS. 

Si la gauche a perdu, c'est en partie à cause du manque d'unité. Pour gagner une élection, il faut faire bloc derrière un candidat. Ségolène a été seule pendant très longtemps et a réussi à créer un renouveau à gauche. Lionel Jospin a détruit le PS. Ségolène est en train de recoller les morceaux. Ca n'a pas été suffisant. Messieurs strauss kahn et fabius tirent de mauvaises conclusions par aigreur très certainement.  Mais n’est-ce pas un Strauss-kahnien qui a divulgué lors de la campagne d’investiture au PS une cassette  de Ségolène au sujet des professeurs (emmanuelle : je suis prof, les 3/4 de mes collègues ont voté Sarkozy !). Messieurs strauss kahn, jospin et fabius n'ont jamais vraiment soutenu Ségolène durant cette campagne et n'ont toujours pensé qu'à la préservation de leurs courants, de leurs écuries respectives, à la promotion de leurs stratégies qui n'en sont pas vraiment. Ségolène a mené une campagne quasiment en  solitaire car comme cela a été prouvé précédemment cela lui a été imposé par les éléphants. Mais 47% nul autre des prétendus "éléphants" du PS n'auraient pu atteindre, considérant le réservoir insuffisant à l’extrême gauche et l’électorat de droite ou volatile de Bayrou. Jospin n'a même pas passé le 1er tour. Ségolène  n’a pas joué trop perso, elle y a été contrainte. Il faut saluer sa bravoure. Elle a porté, seule, les valeurs démocratiques et humaines.

A partir du moment où DSK avait perdu en novembre l’investiture du PS, l'histoire était quasiment écrite. Olivier Rousseau: "Ségolène Royal est habillée pour l'hiver", avant de rapporter les propos de DSK à l'endroit de sa rivale : "Elle ne connaît rien à ces dossiers ; apprendre ses fiches de cuisine, c'est bien, mais je pense qu'il faudrait réintroduire les souffleurs comme au théâtre, ça lui éviterait d'être ridicule." (Le monde).Hier, ils n'ont pas perdu de temps. A peine les résultats étaient-ils officialisés que les dirigeants socialistes ont entrepris, dès 20 heures tapantes, de se pencher sur les comptes. Avec, avant tout, l'intention de les régler. L'attitude des caciques du PS et surtout de DSK hier a été ignoble, vidant le fiel accumulé depuis le 16 novembre. Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant que les éléphants barrissent. Je vous savais opportuniste Monsieur Strauss-Kahn, mais pas à ce point...à peine la défaite était-elle annoncée que vous faisiez déjà le procès de Ségolène devant les caméras, vous positionnant par ailleurs, comme l'un de ceux pouvant refonder le socialisme. DSK est  apparu comme le rapace qui se repaît de la défaite pour essayer de récupérer le parti. Devant tant d'ambition affichée, d'individualisme au détriment du parti, je voudrais tout simplement vous rappeler une de vos phrases : "se battre non pour soi, non pour ses intérêts personnels, mais pour les autres". Quelle indécence les propos de M.Strauss-Kahn! DSK qui lance des manoeuvres politiques indignes un soir de défaite et utilise cet échec à des fins personnelles Aucune classe, il commence à se placer. Lamentable ! Mr. Strauss Kahn, votre intervention télévisée suite à l'annonce des résultats présidentiels. Il a donné une image de la division, exposant ses ambitions de façon indécente et mesquine. Reprenant le chemin de la discorde et des accusations stériles, à un mois des législatives, alors que l'heure était à reconnaître l'extraordinaire travail réalisé par Ségolène, l'heure était celle du réconfort de tous les militants et de tous ceux qui ont cru que la gauche pouvait revenir au pouvoir. Vous ne méritez certainement pas de prendre en main les destinées d’un parti. Bien au contraire, vous apparaissez aigri, ambitieux qui ne pense qu’à son « plan de carrière » personnel, son intervention, hier soir à la télé, en est la preuve. Un rancunier et un non-adepte de la démocratie car il n’a jamais digéré de ne pas avoir été choisi aux primaires du PS. DSK a donné une image de la gauche divisée, larvée de luttes intestines. Monsieur DSK êtes-vous sûr que vous auriez obtenu un meilleur résultat que Ségolène? Souvenez-vous Mr DSK: vous pesez 20% du PS et elle pèse 47% des Français, vous 40.000 socialistes, elle 17M. de porteurs d'espoir.   DSK vous pensez être très compétent pour un poste important au sein d'un gouvernement mais pas en tant que président. En effet un président fait passer le peuple et son parti avant ses intérêts personnels et hier soir vous avez montrez que vous n'en étiez pas capable.

Continuer à croire que ce sera la réussite avec les éléphants du passé archaïque. Je trouve l'attitude de DSK mal venue. Il n'a pas l'investiture donc je ne vois pas pourquoi il serait le leader du PS. C'est à Ségolène que revient ce rôle. Il faut lui reconnaître la modernisation du PS. C'est elle la nouvelle génération. Je préfère le discours de Fabius qui lui appel au rassemblement à l'inverse de DSK qui risque de nous faire perdre des députés au législative. DSK ce n'est pas la rénovation, c'est le passé Ségolène a récupéré des électeurs que DSK n'aurait pas pu séduire. Ségolène a porté seule et à bout de bras cette campagne, DSK s'est bien reposé. J'ai retrouvé le mot exact prononcé par DSK : dilettante. Vous avez dit faire de la politique en dilettante ! Oui nous vous avons vu à la fin avec si peu d’enthousiasme. Quel crédit accorder à quelqu'un qui témoigne de si peu d'engagement et de motivation ???

Jean Marie Cavada l'a dit sur Inter : Mme Royal s'est bien présentée comme chef de l'opposition Ségolène promet une refondation et elle a fait plus que Strauss-Kahn ou les autres réunis en 10 mois elle a dépoussiéré le PS. Ségolène, malgré des erreurs, avec les milliers de coups de couteaux reçus dans le dos, est mille fois plus digne et rénovante. oui, DSK...le PS ne s'est pas assez rénové, mais pas depuis 5 ans...depuis 10 ! c'est aussi votre bilan... en 10 mois Ségolène a rénové beaucoup plus qu'en ces 10 ans...bravo Madame ! Je félicite Ségolène.  Merci à Ségolène d'avoir porté les valeurs de la gauche moderne et républicaine contre les éléphants de son parti, contre les médias qui roulent tous pour sarko.  Ségolène qui a su se battre jusqu'au bout et tellement seule, merci ! Ségolène a mené une campagne courageuse, et ses premiers ennemis étaient dans son propre camp. Nous ne la laisserons pas porter seule le poids de la défaite. Son combat a été valeureux et ses valeurs fortes. Ségolène a fait une campagne présidentielle innovante et pleine de sens Ségolène, par sa campagne, a redonné le goût de la politique aux Français et sa méthode était intéressante. Le souffle qu'elle a apporté dans cette campagne mérite le respect. Pour son intégrité, son endurance (face aux siens comme face aux autres), sa vision moderne, son humanité, sa pugnacité…. La liesse, au soir de la défaite devant Rue solférino, est l’image d'un mouvement nouveau qui se lève. Ségolène  est l'avenir... Le PS a enfin la représentante. Mais ce parti le mérite t-il ?  Merci Ségolène pour cette campagne, pour cet espoir ! Votre candidature n'était pas simple mais elle aura eu le mérite de faire bouger les lignes et les clivages au sein du PS. Elle aura permis à la gauche d'entreprendre un travail de refondation rendu désormais indispensable avec la défaite d'hier. En écoutant vos discours, je m’étais dit qu'un leader était né par l'énergie et l'avancée dont vous avez fait preuve face à tant d’immobilisme. Je reste fidèle à votre courant de pensée qui synthétise tous les courants de la Gauche, avec un accent particulier sur la social-démocratie, la démocratie directe et l’écologisme. Ségolène va avoir besoin de nous! Répondons présents.

Publié dans gauche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
La perfection!!!A diffuser
Répondre
J
Je te mets en liens, si ce n'est déjà fait !
Amicalement,
Répondre