Vous avez dit courageux ? …… cela reste à prouver

Publié le par jps

Qu’il est charnel à toucher ses interlocutrices. Quel courage de se déplacer avec une multitude de gardes du corps, tireurs d’élite et CRS. Quelle audace verbale ce président : dire "viens on va s'expliquer" à quelqu’un qui l’apostrophe par une invective alors que ce même président est bien protégé, tel un chef de bande entouré de ses sbires. Qu’il est moderne et proche du peuple à tutoyer immédiatement les personnes qu’il ne connaissait pas auparavant. Pointer du doigt en frappant de manière répétée la poitrine d’un cheminot et lui dire "regardez-moi" alors que lui-même, fuit du regard aussitôt après... C'est violent. Il pénètre l’espace d’autrui de manière inquisitoriale, comme s’il cherchait le conflit afin d'en tirer profit, en se posant en victime pour mieux instrumentaliser l’événement, par la suite

Il pourrait faire rire par son ridicule s’il n’était pas très inquiétant.

Il n’est peut être pas toujours évident de garder son " sang froid " pour ne pas répondre à l’insulte par l’insulte ou la bravade, mais la fonction de Président de la République exige un certain contrôle de soi, pour ne pas dire un contrôle de soi certain. Quel bel exemple de vouvoyer une personne qui vous insulte, prendre ainsi de la hauteur et signifier sa capacité à maîtriser ses nerfs. Sarkozy ne sait pas se contrôler (Azouz Beggag en sait quelque chose). Ceci est préoccupant pour celui qui détient le code de l’arme atomique. Dans un gestuel caractéristique d’un voyou qui montre qu’il attend pour se battre, il ponctue ces  "allez viens, viens, viens. ", par des mouvements Browniens et bafouille de rage. Je ne cautionne pas l’invective car insulter révèle une carence argumentaire, cependant je comprends la colère des gens qui se trouvent dans la difficulté. N’est-ce pas une insulte d’aller voir ces mêmes gens après avoir triplé ses indemnités de Président ? Après avoir demandé de sanctionner les malades par l’instauration d’une Franchise médicale ? … Ne récolte-t-il pas ce qu'il a semé ? Lui qui aime opposer les uns aux autres, lui qui insulte notre intelligence avec sa rhétorique.

N’est-il pas révélateur, d’une certaine homophobie, de constater que sarkozy ne réagit pas à " mr 140% ", " ordure ", "fumier " ou autres quolibets, par contre qu’il sort de ses gonds pour avoir été apostrophé par "enculé "

Même si Sarkozy ne se déplace pas pour résoudre un problème, mais pour se montrer et passer en boucle à la télé, il est néanmoins important de descendre vers le Peuple, sinon le Peuple peut être comme une vague qui monte. Aller vers le peuple, non par pure forme, mais être véritablement à son écoute et pas de manière exclusive en étant attentionné uniquement à l’endroit des privilégiés (bouclier fiscal, dépénalisation du droit des affaires, etc …)

Publié dans Sarkozy (divers)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
très bon aticle, je le copie pour mon prochain sur http://r-sistons.over-blog.com  je vais de plus en plus citer les blogueurs (de qualité, comme ici), c'est très enrichissant Eva
Répondre