Eutrophisation par les médias

Publié le par jps

Le CSA a décidé de raccourcir d’un mois la période pendant laquelle les règles de décompte des temps de parole dans les médias s’effectuera. Elle commencera donc le 1er février. La procédure durera cinq semaines avant le premier tour  des municipales, soit environ un mois de moins qu'auparavant. Les médias véhiculant la pensée unique sarkoziennent pourront accorder plus de temps de paroles aux UMPistes pendant ce mois généreusement accordé par le CSA.

Les liens entre Sarkozy et les grands patrons de presse ne sont plus à démontrer et perdurent. Les journaux télévisés ne manquent jamais de faire des rubriques en accord avec les sujets gouvernementaux du moment, relatant aussi des faits divers, faisant une promotion de tel spectacle d’un artiste sarkozyste convaincu. La pression sur les journalistes est constante. Ainsi, le journaliste Laïd Samari de L’Est Républicain, a été découragé de publier son livre de révélations sur la ministre de la Justice, dont le titre de travail était " La tricheuse ". (source backchich). Parfois, même les journalistes font de l’autocensure (pour certains sans même sans rendre compte cela devient une habitude) ou sont particulièrement élogieux envers le pouvoir et particulièrement à l’endroit de sarkozy. Quelquefois c’est de manière délibérée. Lorsque les émissions sont en direct, les injonctions se font par un regard , notamment Paul Amar dans " revue et corrigé "

Il est flagrant que le jeudi 6 décembre 07, dans son émission à vous de juger, Arlette Chabot a été d'une impolitesse coutumière à l’encontre de Ségolène Royal. Irrespectueuse, impolie, dédaigneuse, odieuse, interrompant la parole, impatiente, passant à une autre question sans attendre la fin de la réponse à la précédente question, interrogations inquisitoriales répétées sur sa vie privée ; alors que le 29 novembre 07, soit une semaine auparavant, elle interviewait (avec PPDA) timidement sarkozy avec un ton obséquieux, bon élève et l’air attentionné, renvoyant des signes d’acquiescement ou d’intérêt. Contraste révélateur si besoin en était.

D’autres comme Christine Ockrent et Yves Calvi ont l’art de donner l’illusion d’un débat démocratique. Faisant croire à des discutions contradictoires alors qu’en fait les invités, bien choisis, sont d’accord sur l’essentiel et que les différents ne portent que sur des aspects insignifiants (pour preuves cliquer sur leur nom respectif). Parfois nous avons droit à un débat aseptisé, entre une droite et une "gauche" molle acquise au libéralisme. C’est l’embedding de certains journalistes

Comme cela ne saurait suffire. Alors, certaines émissions ont été supprimées comme " Arrêt sur images " de Daniel schneidermann sur la cinq, la bande à Bonnaud sur France Inter (remplacé par …. Yves Calvi). D’autres ont été déplacées comme l’émission " là-bas ci j’y suis " de Daniel Mermet sur France inter décalée à une heure de moindre écoute, perdant ainsi 50% d’audience car en pleine après midi. Ces émissions avaient l’avantage de développer le sens critique. Mais ceci sarkozy ne le souhaite pas. Il veut des citoyens infantiles, ne sachant pas analyser et encore moins synthétiser. Ainsi, il lui est plus facile de manipuler les esprits et même de forger des opinions. Non, non, vous n’êtes pas sous le régime de Poutine, mais de sarkozy, quoique …. Cela pourrait vite arriver ! car que de ressemblances !

Le 15 novembre 07, lors d’un déjeuner organisé à l’Elysée sarkozy critiquait Laurent Ruquier, Arlette Chabot et Patrick Sébastien pour leur " ineptie " et leur " manque de culture. Quel ingrat ce sarkozy. Rulquier qui désormais invite presque tous les jours des personnalités de l’UMP dans son émission de 18h45 (très peu de gauche), Arlette Chabot qui ….(voir plus haut) et Patrick Sébastien qui n’ose prendre position contre sarkozy

Publié dans sarkozy et les médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Sarkozy se plaignant du manque de culture d'autres personnes, quelle farce !
Répondre
E
merci pour ce remarquable article, je ne manquerai pas de le citer  par la suite sur mon blog http://r-sistons.over-blog.com
amicalement  Eva
Répondre