Ne pas oublier ces Femmes de l’année 2007

Publié le par jps

Ingrid Betancourt

Ce Noël, son sixième anniversaire en captivité par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) "  Ingrid Betancourt s’est attaquée au mal qu’elle considère comme l’obstacle à toute possibilité de résolution des problèmes que connaît la Colombie : La corruption. Dénonçant les scandales et les attaches que ses propres collègues ont avec les milieux de la drogue, elle mène le même combat, année après année, d’abord à la Chambre, puis comme sénatrice, enfin comme candidate aux élections " la suite ici…

 

Aung San Suu Kyi (qui s'écrit  

appelée "la Dame", par le peuple Birman, Prix Nobel de la Paix 1991 qui a été emprisonnée, puis libérée et assignée à résidence depuis 12 ans (car elle refuse de quitter son pays). Elle lutte pacifiquement, influencée par la philosophie et les idées du Mahatma Gandhi et de Martin Luther King, contre les juntes militaires qui se succèdent en Birmanie depuis près de 45 ans. La Chine est alliée de ce régime Birman et ces militaires qui trouvent leur compte avec la société Total. Je salue également le courages des frères moustache

  

Et combien d’anonymes ? ….

Femmes emprisonnées en Arabie Saoudite pour avoir été violées . Viol et violences sexuelles impunis au Mexique tant au sein qu’à l’extérieur de la famille. Système de divorce discriminatoire envers les femmes en Egypte, elles n'ont aucun droit de mettre fin à leur mariage. Ces petites filles, dans certains pays d’Afrique notamment Nigeria ou certains pays d’Asie du sud-est) mutilées sexuellement, excisées par tradition. Ces femmes émigrées, employées domestiques, victimes de graves abus tels que des violences physiques et sexuelles, privation de nourriture et séquestration dans leur lieu de travail. Toutes ses femmes battues, y compris en Europe, ces autres et, mêmes parfois les mêmes contraintes de se prostituer. Exploitation sexuelle, après un passage dans un " camp de dressage " pour les plus récalcitrantes. ….

 

J’ai beaucoup de respect pour ses femmes …..

Aussi effroyable et condamnable que soit l’assassinat de l’ex-Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto je ne peux la classer parmi celles qui ont un mérite certain cette année car Benazir Bhutto a été contrainte de démissionner pour corruption et abus de pouvoir en 1990 et pour les même raisons en 1996 (après être revenue au pouvoir en 1993) et vous connaissez mon attachement à la probité.

 

Publié dans poly-tics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Cher Jps,
Merci d\\\'avoir fait cet article, il est beaucoup plus intéressant que celui d\\\'Aujourd\\\'hui en France !
Toutefois, je trouve un peu regrettable que tu ne mettes pas Benazir Bhutto bien que tes raisons soient justifiées.
Si je ne dis pas de bêtise, sa démission forcée fut plus la conséquence des nombreuses déstabilisations qu\\\'elle a subi quand elle était au pouvoir que des cas de corruption qui reste encore à prouver.
Qui plus est, j\\\'aurais aimé qu\\\'elle ait sa place dans ton article, parce qu\\\'avoir le courage de quitter le pays d\\\'exil pour faire campagne au nom de la liberté et de la démocratie dans un pays qui est loin d\\\'être exemplaire et toujours aussi dangereux, voilà qui ne peut être que remarquable.
Benazir Bhutto le savait au risque de la vie, elle l\\\'a finalement payé cher. Très cher.
GillesWMI
Répondre