Ils sont blanchis ?… pas tant que cela

Publié le par jps

1/L’AMF, le gendarme de la Bourse de Paris a estimé que, dans l’affaire EADS, le délit d’initié n’était pas avéré. Selon l’AMF les dix-sept personnes soupçonnées dont sept anciens ou actuels dirigeants du groupe, y compris Noël Forgeard, ancien coprésident d’EADS, n’avaient pas utilisé d’information privilégiée pour s’enrichir. Elle a également mis hors de cause les personnes morales EADS, l’allemand Daimler et le français Lagardère.


Pourtant Antoine Courteault, rapporteur de la commission des sanctions, avait recommandé de sanctionner, notamment une amende de 5,45 millions d’euros à l’encontre de Noël Forgeard. Il n’a donc pas été suivi par la commission dont il fait lui-même partie.


Les principaux dirigeants d’EADS n’auraient pas eu connaissance des importants retards de livraison de l’A380 et de la révision du programme de l’A350, qui allaient être l’origine de la turbulence boursière subie par EADS  ? Veulent-ils nous faire croire que les dirigeants de société ne connaissaient pas l’état d’avancement de leurs projets ?


Cette enquête administrative est donc close. Attendons la suite réservée à l’enquête pénale ouverte en 2006. Rappelons que Jean-Pierre Jouyet a été nommé président à la tête de l’AMF par Sarkozy, proche des socialistes transfuge à un moment donné au gouvernement de Fillon.


Ils ont empochés des millions, spoliés des petits porteurs et ont mis des milliers de personnes au chômage. Leurs bourses sont pleines  ;-). Noel Forgead avait engrangé une plus-value de 3,7 millions d’euros en vendant ses actions avant la chute du cours de celle-ci. La raison du plus fort est toujours la meilleure.


2/Le parquet de Paris a infligé le 17 décembre 2009 un simple rappel à la loi au socialiste Julien Dray qui était accusé de détournement de fond. " Aucun élément objectif de l’enquête, ni aucune déclaration, ne permet d’apporter la preuve, avec suffisamment de certitude, qu’il connaissait l’origine véritable des fonds ". Le Parquet n’a retenu que l’achat non justifié d’une montre valant 7.000 euros. Qui pourrait s’en sortir à si bon compte après avoir pris une telle somme  ?


Je me souviens que le mardi 13 octobre 2009 au matin sur Canal +, julien Dray a pris la défense de Jean Sarkozy pour sa nomination à la présidence de l’Epad. Je me souviens qu’à l’occasion de la dixième édition, du Club de la presse Internet en avril 2008 Julien Dray avait dit qu’il a du respect pour Nicolas Sarkozy et qu’il ne désapprouvait pas le virage atlantiste de Nicolas Sarkozy.


Selon que vous soyez puissant ou misérable les jugements des cours vous rendront blanc ou noir (La Fontaine). Dans un pays où la justice n’est pas la même pour tous, comment est qualifié ce régime  ? Lorsqu’on se désintéresse de l’intérêt général au profit des intérêts particuliers, que cela dénote-t-il. "

Publié dans sarkozy et la justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

deslilas 31/12/2009 13:53


Sarkozy lave plus blanc que blanc !